• Facebook
  • Twitter
  • Flux RSS Blog

Dépannage, assistance et réparation informatique - Vente de matériel informatique, de système d'exploitation, de logiciels et d'antivirus

2009 - 2020 / ÎLE DE LA REUNION - 974

Mentions légales - Liens

  • Benoît DUBOURG

Conseils face aux virus de messagerie


Les pièces jointes des courriers électroniques peuvent contenir des virus.

Au moindre doute, contactez l’expéditeur afin de vous assurer de son identité et du besoin réel de vous envoyer un document à ouvrir.



N’importe qui peut vous envoyer un courriel en se faisant passer pour un autre. Cela n’est pas beaucoup plus compliqué que de mettre un faux nom d’expéditeur au verso d’une enveloppe.


N’ayez pas une confiance aveugle dans le nom de l’expéditeur.

Soyez donc attentif à tout indice mettant en doute l’origine réelle du courriel, notamment si le message comporte une pièce jointe ou des liens : incohérence de forme ou de fond entre le message reçu et ceux que votre interlocuteur légitime vous envoie d’habitude, par exemple. En cas de doute, contactez votre interlocuteur pour vérifier qu’il est à l’origine du message. Et même si l’expéditeur est le bon, il a pu, à son insu, vous envoyer un message infecté.

Méfiez-vous des pièces jointes. Elles peuvent contenir des virus ou des logiciels espions.

Assurez-vous régulièrement que votre antivirus est activé et à jour, tout comme le système d’exploitation de votre ordinateur.

Ne répondez jamais à une demande d’informations confidentielles.

Les demandes d’informations confidentielles, lorsqu’elles sont légitimes, ne sont jamais faites par courriel (mots de passe, code PIN, coordonnées bancaires, etc.). En cas de doute, là encore, demandez à votre correspondant légitime de confirmer sa demande car vous pouvez être victime d’une tentative de filoutage, ou phishing. Il s’agit d’une technique utilisée par des personnes malveillantes, usurpant généralement l’identité d’un tiers ou simulant un site dans lesquels vous avez a priori confiance (une banque, un site de commerce, etc.) dans le but d’obtenir des informations confidentielles, puis de s’en servir.

Les messages du type chaîne de lettres, porte-bonheur ou pyramide financière, appel à solidarité, alerte virale, ou autres, peuvent cacher une tentative d’escroquerie. Évitez de les relayer, même si vous connaissez l’expéditeur.

Article publié initialement par :

https://www.cybermalveillance.gouv.fr/nos-articles/les-virus-par-messagerie/

#Internet #Miseàjour #AntiVirus