top of page

CHAPITRE CINQ - POUCE BLEU

CHAPITRE CINQ - POUCE BLEU


Combien vais-je avoir de pouces bleus suite à ma vidéo ou mon post ?

Je scrolle sans cesse pour amasser ces petits trésors si durs à obtenir, qui font l'effet d'une auto-satisfaction en moi. Cette petite décharge addictive mentale, qui s'en cesse m'auto-exalte sur quelque chose que je tiens entre mes doigts.

J'aime l'article au sujet de "la guerre contre le XXX"

J'aime montrer à tous ce que j'ai mangé.

J'aime ce que tu as écrit en commentaire.

J'aime l'article "changez le monde par votre vote"

J'aime J'aime J'aime.


Mais ce que je tiens entre les mains n'est pas "mon précieux", n'est pas dans ma réalité. Il s'agit d'une réalité décalée, ajustée telle que NOUS L'AUTORISONS A EXISTER, DE NOUS EMPRISONNER, DE CHRONO-PHAGER NOS ESPRITS DE LONGUES HEURES.


En aurais-je oublié mon libre arbitre ?

Que c'est grâce à ma pensée créatrice que mes idées germent et prennent vie ici dans mon quotidien palpable.

Que la liberté d'opinion n'est pas de compter combien de personnes ont liker. Que la liberté est dans mon cœur, et nulle part ailleurs. Et cela tout un chacun est capable d'aller la récupérer.


Si on troquait le pouce bleu contre un voyage subliminal avec son âme.

En concertation avec ce qui vibre haut et fort pour soi. La meilleure ligne de temps, celle qui nous ramène à l'enfant intérieur. Le chemin que chaque matin on jalonne pas à pas.


Qu'en dis-tu ? Le temps est il venu d'abolir ce symbole ? De montrer notre trogne de derrière l'écran où on se cache tant ?

Manifester son êtreté n'est pas de faire lever un doigt sur un écran en pensant "c'est bon j'ai liké/voté, j'ai fait mon devoir de ..." de quoi d'ailleurs.


Choisir le virtuel et le réel?

Remettre au goût du jour ce bon vieux topinambour, ou poster une photo de mes beaux biscotos ?

Se balader main dans la main, sur une plage ensoleillée, coquillages et crustacés, vous connaissez la suite de la chanson. En respirant l'air marin, en écoutant les vagues se dérouler jusqu'à nos pieds ...


Et vous ? Que choisissez-vous ?

Se vautrer au fond du canapé ? Faire la politique de l'autruche ? Ou des 3 singes : celui qui ne voit, celui qui n'entends pas, celui qui ne dit pas.


Ou au contraire vous vous laissez glisser ou tomber du canapé, en enflammant votre destinée, votre feu intérieur, celui qui vient du cœur, qui embrase la vie, celui qui jamais ne périt.

Le feu sacré se met à vibrer avec intensité. Et le phœnix renaît. De l'espace infini jusqu'à cet espace de vie. Aujourd'hui, j'ai choisi, et je brûle, oui "brûle mon cosmos" (je m'évade là). Le feu divin de retour en moi, de retour en toi.

Et chacun, embrasons et embrassons.

Libérons nos incarnations de ce surplus d'informations éphémères, inutiles, qui abrutissent ou débilitent.


Et tout cela grâce à ce bon vieux topinambour !


Et au-delà de ce fameux pouce en l'air, peut-être faut-il remettre en cause nos usage de la technologie ? Avant que l'I.A. amène notre Terminator ... Cela est imminent, croisez les doigts pour cela n'arrive pas. Retroussez vos manches et à l'action. Bonnes pistes de réflexions à ces sujets.


PS : mettez un pouce bleu vers le haut pour liker ce contenu si il vous plaît, partagez le ... oups, il n'y a rien de tout cela sur mon blog ;-)

bottom of page